Skip to content →

Mon ange gardien

Mon Ange Gardien est un solo de théâtre gestuel. Sans parole ou presque, il s’adresse à tous les publics, footeux ou pas, petits et grands. Sur une pelouse, un gardien de but s’entraîne, seul avec son ballon. Comme un chat qui joue à se surprendre, à se feinter lui-même. Ayant épuisé toutes les possibilités d’un auto entraînement, il se décide à inviter des spectateurs sur le terrain, sans savoir où ces rencontres vont l’entraîner. Tout est désormais possible dans cet univers sportif, même les histoires d’amour.

Le gardien de but est étrange, bien à part des autres joueurs en raison de son aspect et de sa fonction sur le terrain. Le gardien est seul et s’entraîne seul. La matière de ce spectacle est tirée de manuels d’entraînement spécifique pour les gardiens de but de football. Grâce à des exercices qui le mettent en difficulté, notre gardien se prépare à répondre à toute situation, à prévoir méthodiquement une parade adaptée à chaque trajectoire de la balle.

Sur les photos de presse fixant l’instant du but dans un match, j’ai toujours remarqué que le gardien exprime à ce moment là une stupéfaction totale. A l’opposé de l’assurance affichée le reste du temps. En dépit de son entraînement, les aspirations du gardien sont vouées, à un moment ou un autre, à être contredites par la réalité.

La figure du gardien devient particulièrement dramatique dans une séance de pénalty. Il plonge au hasard, à gauche ou à droite, la balle entre dans la cage immanquablement, avec une simplicité absurde. Le corps du gardien prend alors une position sublime et grotesque, manifestant de façon théâtrale la souffrance de l’homme humilié.

Denis Barré

Presse

De ce théâtre quasiment sans parole, on retient surtout l’importance de la gestuelle et de la chorégraphie. Les mouvements et les poses, tantôt absurdes, tantôt sérieuses, mettent en avant le caractère décalé des situations.
La Marseillaise / C. Copolla

« Un public ravi d’avoir partagé un sympathique moment drôle et agréable »
Vivant mag / S. Raynaud

« Un ange gardien désopilant (…). Le comédien fait appel à des spectateurs qui se sont prêtés au jeu avec plaisir, assumant totalement l’improvisation. Entre rire et émotion, un spectacle rondement mené par le comédien qui a d’ailleurs conquis toute l’assemblée »
Le Télégramme de Brest

Extraits du livre d’or

Ouf ! Enfin de la poésie dans le foot ! Tout n’est peut être pas perdu. Michèle
Humour et expression pour les petits et les grands. Merci. Eric
C’était super. Je suis gardien de but et je vais m’entraîner comme vous. Louis
Simple et émouvant. Merci. Fanny
Merci pour ces bons moments de fantaisie. C’était du pur bonheur !
Spectacle astucieux, drôle, énergique et qui prend en compte le public. Nathalie
Pour une mère qui n’aime pas le foot, elle a bien ri ! Nittya
Spectacle complètement décalé, une bonne rigolade

Conception et interprétation : Denis Barré
Collaboration artistique : Véronique Boulard, Bruno Deleu, Eric Neau
Durée : 30 minutes
Lieu : pelouse 20 m2 minimum
Technique : spectacle entièrement autonome
Public : enfants, adolescents, adultes
Jauge : 300

Tournée

Historique :
Création août 2007 (Marseille). Festival Mimos (Périgueux), La Fête du Sport (Valbonne Sophia Antipolis), Festival d’Aurillac 2008 et 2009, Relais Nature Saint-Joseph (Marseille), Les mercredis de la rue (Ax les Thermes). Tournée en Pays scandinaves à Halmstad et Helsingborg (Suède), à Helsingör et Kokkedal (Danemark).



Dates à venir :